Skip to Content
Résultats semestriels 2022 : ING Belgique démontre sa force intrinsèque dans un environnement de marché difficile et dégage 294 millions d'euros de bénéfice avant impôts (hors coûts exceptionnels)

Résultats semestriels 2022 : ING Belgique démontre sa force intrinsèque dans un environnement de marché difficile et dégage 294 millions d'euros de bénéfice avant impôts (hors coûts exceptionnels)

  • ING Belgique réalise ce résultat malgré des conditions de marché incertaines à cause des conflits géopolitiques, des inquiétudes sur la sécurité de l’approvisionnement énergétique et de l'inflation qui atteint des niveaux sans précédent, ce à quoi il faut ajouter une menace de récession.
  • Avec un revenu total de 1 542 millions d'euros, la dynamique commerciale reste forte. La tendance négative des revenus d'intérêts est en train de se résorber et les revenus de commissions se maintiennent malgré des marchés difficiles pour les produits d'investissement.  En outre, les volumes de dépôts et de prêts affichent une tendance à la hausse au cours du premier semestre.
  • Les efforts continus en matière d'efficacité opérationnelle se font clairement sentir. L’augmentation de 3% des charges opérationnelles reste bien en dessous des taux d'inflation et de l’indexation des salaires observés au cours des 6 premiers mois de 2022.
  • ING Belgique augmente ses provisions de 155 millions d'euros pour pertes sur prêt.

Le contexte économique et géopolitique a provoqué plusieures vagues de chocs au cours du premier semestre 2022. Les perspectives économiques ont souffert, entre autres, de la hausse rapide de l'inflation, de l'invasion de l'Ukraine par la Russie et des inquiétudes concernant l'approvisionnement en gaz, qui ont entraîné une explosion des prix de l'énergie. Nonobstant le contexte, ING Belgique a continué à déployer sa stratégie Route24, en développant sa plateforme digitale, en lançant de nouveaux produits, en renforçant les équipes en agence pour offrir une expertise plus importante et mieux ciblée. Ce sont autant d'investissements qui rendent les services bancaires plus simples pour le client et qui se traduisent par une plus grande satisfaction de ce dernier. ING Belgique continue à préparer l'avenir et comptabilise une provision pour restructuration en vue de la consolidation de son réseau d'agents indépendants.

"Ces conditions de marché difficiles pèsent également sur nos résultats. Toutefois, ING Belgique réalise un résultat solide malgré l'environnement difficile. Le travail acharné de nos collaborateurs et les investissements consentis pour atteindre les objectifs de notre plan Route24 portent leurs fruits. La stratégie d'ING Belgique visant à rendre la banque à nouveau simple, qui se traduit par de nouveaux services et produits efficaces et par le renforcement de notre offre de solutions digitales, est clairement appréciée par les clients."Peter Adams, CEO d'ING Belgique

ING Belgique annonce un résultat sous-jacent avant impôts de près de 300 millions d'euros

Au premier semestre 2022, ING Belgique présente un résultat avant impôts de 294 millions d’euros, soit 201 millions d’euros en incluant 93 millions d’euros de provisions de restructuration.

"Depuis le début de l'année, l'invasion russe, et le ralentissement économique qui en résulte, a entraîné une augmentation des provisions pour pertes sur prêts. ​ L’inflation sans précédent a conduit à une pression accrue sur les coûts et les craintes de récession ont pesé sur nos revenus de commissions sur les produits d'investissement. L'adage selon lequel "quand les choses se compliquent, les plus forts s'y mettent", décrit parfaitement ce que les collègues d'ING Belgique ont réalisé au cours du premier semestre 2022. Je suis fier et reconnaissant de présenter des résultats financiers solides qui témoignent clairement de la force intrinsèque de notre entreprise." Hans De Munck, CFO d'ING Belgique

Les revenus totaux tiennent bon et baissent de 12 millions d'euros par rapport au premier semestre 2021, qui avait fortement bénéficié de conditions de financement temporairement avantageuses offertes par la BCE (TLTRO - Targeted Longer-Term Refinancing Operations). Hors TLTRO, les revenus d'intérêts atteignent leur niveau le plus bas, car les taux de marché en hausse soulagent la pression sur les comptes courants et les produits d'épargne. De plus, les revenus de commissions restent élevés car la hausse des commissions sur les comptes courants compense la baisse des revenus sur les produits d'investissement, suite à l'évolution récente des marchés boursiers. Les autres revenus sont en forte hausse, grâce aux activités liées aux marchés financiers ainsi qu’aux activités de trésorerie.

1 Traduction de “When the going gets tough, the tough get going”

HYR2022 results - table
HYR2022 results - table

 

Les charges opérationnelles s'élèvent à 852 millions d'euros. Bien que ce montant soit supérieur de 3 % à celui de l'année dernière, il est bien inférieur aux taux d'inflation et d'indexation des salaires. ING Belgique le doit à sa gestion stricte des coûts et aux initiatives prises dans le cadre de Route24. Le coût du risque s'élève à 155 millions d’euros, soit l'équivalent de 29 points de base du prêt moyen à la clientèle.

Au cours du premier semestre 2022, ING Belgique a émis 9,5 milliards d’euros de nouveaux crédits, contre 9,2 milliards d'euros pour la même période de l'année dernière. Grâce à la nouvelle production plus élevée, la tendance à la hausse de l'encours du portefeuille de crédits s'est poursuivie et s'est terminée par une augmentation de 1,4 milliard d’euros par rapport à décembre de l'année dernière. Cette hausse est principalement alimentée par les crédits aux entreprises. Les dépôts de la clientèle connaissent également une évolution positive et sont en hausse de 0,7 milliard d’euros en décembre, principalement sur les comptes courants.

ING Banking app : l'offre de services numériques continue de s'étendre

Les investissements et les efforts continus d'ING pour rendre la banque digitale et la banque à distance aussi facile que possible portent leurs fruits.

La majorité des services bancaires les plus fréquemment utilisés sont aujourd'hui disponibles en version digitale, et l’offre digitale continue de s'étoffer. Par exemple, il est désormais facile de récupérer le code PIN d'une carte de débit ou de crédit ou d'augmenter la limite d'une carte de crédit via l’app ING Banking. De même, une demande de crédit à la consommation peut désormais être effectuée rapidement et facilement à partir de l'application. Autre nouveauté, les clients d'ING Belgique n'ont plus besoin d'un lecteur de carte pour signer leurs achats en ligne. Cela peut désormais se faire également depuis un smartphone ou une tablette via itsme®. Rapidement, en toute sécurité et en toute simplicité. Cela se traduit aussi dans les avis positifs des utilisateurs et les données d'utilisation des nombreux services et solutions digitales qu'ING propose aujourd'hui en Belgique. Le nombre de clients utilisant régulièrement la banque digitale est en constante augmentation. Au cours des six premiers mois, ING Belgique a enregistré 332 millions de sessions d’utilisateurs, soit une augmentation de 13% par rapport à la même période de l'année dernière.

"L'élargissement continu de notre offre de services digitaux dans l'application comprend des solutions et des ajouts qui, à première vue, pourraient sembler simples, mais qui se traduisent dans la pratique en un service plus efficace et plus rapide. Cela améliore non seulement la satisfaction du client, mais permet également à nos banquiers de libérer plus de temps pour répondre aux questions et apporter le soutien au client qui a besoin de conseils et de services spécialisés."Peter Adams, CEO d'ING Belgique

Les clients font de plus en plus confiance à Self Invest

Au cours du premier semestre de l'année, les clients ont ouvert un peu moins de 10 000 nouveaux comptes Self Invest. Dans le domaine de la gestion de portefeuille, on a pu constater que, malgré la guerre en Ukraine et l’agitation sur le marché, les portefeuilles de clients sont restés plutôt stables et les investisseurs n’ont pas vendu.

En outre, nous avons remanié ING Invest Advice pour offrir encore plus de valeur, y compris pour les nouveaux investisseurs qui veulent commencer intelligemment.

"Malgré un marché plutôt turbulent en raison des développements géopolitiques, la simplicité de Self invest est parvenue à convaincre de nombreux nouveaux clients. Nous croyons fermement en son potentiel, par conséquent ​ nous continuons à investir dans l'expansion et l'amélioration de Self Invest."Peter Adams

Le crédit professionnel instantanté ING facilite la demande de crédit commercial jusqu'à 100 000 €

Le Crédit Professionnel Instantané qui, dans un premier temps, a été mis à la disposition d'un groupe limité de clients Business Banking, permet de fournir une réponse immédiate à une ​ demande de crédit. En moins de 5 minutes, un prêt jusqu'à 100 000 d’euros peut ainsi être demandé. Après approbation, l'argent est sur le compte le jour ouvrable suivant. Simple et rapide, ce service permet aux entrepreneurs de prendre des décisions rapides concernant des investissements limités tels qu'un nouveau véhicule, ​ des équipements supplémentaires, ou un fonds de roulement supplémentaire.

La durabilité est intégrée dans tous les actes de la banque

Le développement durable ne se limite pas à la réduction de l'empreinte écologique. En tant que banque, ING veut faciliter et financer les efforts de durabilité en Belgique. Le développement durable est au cœur de nos activités, il est intégré dans tout ce que nous faisons en tant que banque.

Le nombre de transactions financières liées à la durabilité a doublé au cours du premier semestre par rapport à la même période de l'année précédente. Un autre exemple qui répond à la demande croissante et à l'importance grandissante de la durabilité, c’est le fait qu’ING en Belgique ait étendu son offre de produits pour les grandes entreprises avec un Sustainable Improvement Derivative.

La durabilité prend également de l’ampleur dans le segment Retail. Alors que la production totale de crédits à la consommation a connu une croissance significative (+9%) au cours des six derniers mois, la part des prêts durables a plus que doublé (9% contre 4% au premier sémestre de 2021). Cela représente une augmentation de la production de crédits écologiques de pas moins de 140%.

ING Belgique vise également à réduire de manière significative sa propre empreinte avec la rénovation complète de son siège social moderniste et emblématique de l'avenue Marnix. Après cette rénovation, qui devrait s'achever fin 2024, le bâtiment Marnix répondra aux objectifs les plus ambitieux en matière de climat et de durabilité.

"ING Belgique est déterminée à devenir un leader dans la construction d'un avenir durable. En donnant l'exemple, en aidant nos clients dans la transition vers une société à faible émission de carbone pour tous et en encourageant les employés à réduire leur propre empreinte environnementale. Maintenant que nous progressons sur notre Route24, le moment est venu d'intégrer pleinement ce thème dans nos plans stratégiques".Peter Adams

 

 

 

 

 

Téléchargements

Contactez-nous

Peter Dercon
Spokesman & Media Relations Manager a.i., ING Belgium

E: [email protected]

T: +3225472484

M: +32472747607

Haut de page