Skip to Content

Résultats semestriels 2019 d’ING Belgique

Avec son initiative de la semaine « Start to app », ING Belgique a continué à contribuer à une société numérique inclusive au cours du premier semestre. Ses efforts ont porté leurs fruits. Le nombre de nouveaux utilisateurs mobiles actifs a augmenté de 10 % au cours de la première moitié de l’année, faisant suite au record de plus de 1 million qu’ING avait enregistré fin 2018.

De nouvelles étapes ont été franchies dans la transformation d’ING en une banque intégrée en Belgique et aux Pays-Bas. Avec ses 11 millions de clients servis depuis la même plateforme dans les deux pays, ING deviendra une des plus grandes plateformes bancaires du Benelux.

Sur le plan financier, ING Belgique a dégagé un solide résultat avant impôts de 435 millions d’euros, soit une progression de 14,4 % par rapport à la même période l’an dernier. Par ailleurs, la hausse des volumes de crédits a également constitué un important contrepoids à la pression persistante de l’environnement de taux bas sur le résultat avant impôts au cours du premier semestre 2019.

Résultats financiers

  • Le résultat avant impôts au premier semestre 2019 est de 435 millions d’euros, soit 55 millions d’euros ou 14,4 % de plus par rapport à la même période de l’année précédente.
  • Malgré la dégradation des taux de marché, les revenus liés aux intérêts augmentent de 65 millions d’euros par rapport au premier semestre de l’année passée. La croissance durable du portefeuille de crédits, à de meilleures marges, compense la baisse des revenus liés aux comptes à vue et d’épargne.
  • Les charges opérationnelles diminuent de 2,7 % par rapport à la même période de l’année passée, principalement en raison d’une baisse des frais de personnel.
  • Les dépôts atteignent un volume total de 105,1 milliards d’euros, soit une hausse de 3,0 % ou de 3,1 milliards d’euros par rapport au premier semestre.
  • Le volume de crédits s’est établi à 106,4 milliards d’euros, soit une hausse de 4,6 % ou de 4,6 milliards d’euros par rapport au premier semestre, bien que la croissance enregistrée au premier semestre soit plus lente que celle observée en 2018.
  • Les coûts du risque augmentent de 32 millions d’euros par rapport au niveau peu élevé du premier semestre 2018, mais évoluent vers leur moyenne à long terme. Les ratios de fonds propres et de liquidités dépassent considérablement les exigences minimales.

Résultats commerciaux

  • Hausse nette de 24.000 du nombre d’ING Lion Accounts, soit +2,18 %
  • Baisse nette de 13.000 du nombre de clients actifs, soit -0,88 %
  • Baisse nette de 6.500 du nombre de clients primaires, soit -0,46 %
  • Hausse nette de 108.000 du nombre de nouveaux utilisateurs mobiles actifs, soit +10,06 %

 

Le communiqué de presse complet se trouve ci-dessous :

Résultats semestriels 2019 d’ING Belgique 190801 - Communiqué de Presse - HYR2019.pdf - 176 KB

 

Press Office ING Belgium

Follow ING on