Référendum en Italie. Et maintenant ?

Référendum en Italie. Et maintenant ?

Lundi 5 décembre 2016 —

Près de 60% des Italiens ont voté hier lors d’un référendum à propos d’un amendement constitutionnel proposé par Matteo Renzi, alors premier ministre. Il a déjà présenté sa démission et cet évènement plonge donc le pays dans l’incertitude politique, d’autant plus que les réformes structurelles visant à rehausser le potentiel de croissance seront vraisemblablement retardées. Les taux obligataires, qui avaient déjà fortement augmenté ces dernières semaines, ne devraient pas diminuer de sitôt, mettant la pression sur certaines banques italiennes en recherche de refinancement. Il appartient maintenant au président Mattarella de décider de la suite des évènements. Nous pensons qu’il essaiera dans un premier temps de former un nouveau gouvernement sur base de la majorité actuelle (le parti de Matteo Renzi). Dans ce cas de figure, l’effet négatif du refus populaire sur l’économie italienne pourrait être quelque peu atténué.

Cliquez ici pour lire l'article dans son intégralité

__
Pour plus d'informations:
Steven Trypsteen, Economist, +32 2 5473379, steven.trypsteen@ing.be

Follow ING on