L’économie circulaire crée des emplois utiles

Le Fonds ING soutient 13 projets dans le domaine de l’emploi ou de la formation

Bons pour l’environnement mais aussi pour l’emploi : les projets développés dans le domaine de l’économie circulaire ne réduisent pas seulement l’utilisation de ressources naturelles, mais créent aussi souvent de l’emploi. Le Fonds ING, géré par la Fondation Roi Baudouin, soutient 13 projets centrés sur la formation ou la création d’emplois dans l’économie circulaire, pour un montant total de 250.000 euros.

Collecter, trier, démonter, réparer, nettoyer, concevoir… en vue de réutiliser, remballer, contrôler la qualité, vendre… Lorsqu’on cherche à prolonger la durée de vie de biens, dans leur intégralité ou en partie, ou à leur donner une deuxième vie, on multiplie les chances de développer ses compétences, stimuler sa créativité, revaloriser certains métiers et créer de l’emploi dans son propre quartier.

Le Fonds ING est parti à la recherche de projets de formation ou d’emploi dans les métiers qui contribuent à l’économie circulaire, quel que soit le secteur : de la construction, l’énergie ou la mobilité, à l’enseignement ou la culture, en passant par l’alimentation ou l’habillement. Les initiateurs de tels projets peuvent aussi bien être des asbl que des coopératives à finalité sociale, des petites entreprises, des écoles ou des groupes informels ; les partenariats – y compris avec les pouvoirs publics ou les entreprises – étant jugés positifs.

La sélection témoigne de tout un éventail de possibilités : cuisiner avec les fruits et légumes invendus du marché, créer une bibliothèque d’outils, imaginer des projets circulaires avec les jeunes, allonger la durée de vie de rétroviseurs d’autobus, confectionner des urnes biodégradables avec un sous-produit issus de la culture de champignons... Chacun de ces projets inspirants a reçu un soutien allant de 5.000 à 25.000 euros. Vous trouverez dans la liste ci-jointe une brève description ainsi que les coordonnées de contact des sept projets francophones et des six projets néerlandophones sélectionnés.

Bien que chaque projet contribue à réduire l’utilisation des ressources non-renouvelables, le jury indépendant a aussi tenu compte du caractère innovant des projets, qui développent par exemple de nouvelles activités en faveur de groupes fragilisés, adaptent des métiers existants à l’économie circulaire, testent de nouveaux modèles d’entreprise ou réalisent des partenariats qui n’ont a priori rien d’évident.

 

À propos du Fonds ING

Créé en 2005 au sein de la Fondation Roi Baudouin, le Fonds ING soutient des acteurs sociaux dans différents domaines. Il a ainsi soutenu des organisations qui accompagnent des jeunes en difficulté dans leur scolarité et leur épanouissement, qui améliorent la qualité de vie de patients atteints d’une maladie incurable ou encore qui restaurent des éléments du patrimoine architectural belge.

Depuis son lancement, le Fonds ING a soutenu 603 projets pour un montant total de 6.370.000 euros. Avec son appel à projets 2018, le Fonds prolonge au sein de la société civile des actions que la banque organise pour rendre l’économie plus durable.

Follow ING on