ING poursuit la mise en œuvre de son approche globale de LA durabilité

Le 12 avril, une coalition d’ONGs connue sous le nom de « Bankwijzer/scan des banques » a partagé les résultats de son enquête annuelle.

Jeudi 12 mai 2016 —

Le 12 avril, une coalition d’ONGs connue sous le nom de « Bankwijzer/scan des banques » a partagé les résultats de son enquête annuelle. Cette dernière porte sur les politiques des banques relatives à des thèmes tels que l’empreinte écologique, les droits de l’Homme ou encore la transparence.

L’étude Bankwijzer/Scan des banques compare non seulement les banques entre elles, mais les évalue en regard des politiques qu’elle souhaite voir appliquer à différents niveaux. Bien que ces politiques ne tiennent pas toujours compte de la complexité du contexte dans lequel évoluent les institutions bancaires, ING Belgique voit dans cette étude un outil pertinent pour comprendre les attentes des ONGs à l’origine du projet et pour soutenir sa transformation en vue de devenir une actrice clé de la transition vers une économie durable.

Suite à la dernière publication du Bankwijzer/Scan des banques l’année dernière, ING a renouvelé sa politique dans le domaine du charbon et a ajouté une nouvelle politique d’élevage en faveur du bien-être des animaux à son cadre de gestion des risques sociaux et environnementaux [ESR Framework].

ING a également publié une déclaration annexe sur le climat et ING Belgique a signé une lettre ouverte des entreprises sur le changement climatique par le biais du réseau belge The Shift. Elle a également démontré son engagement en faveur des Sustainable Development Goals.

Ces nouvelles mesures et engagements témoignent de la volonté d’ING de contribuer à une économie responsable et à faible émission de carbone, conformément aux récentes avancées en la matière; volonté qui s’est s'ailleurs reflétée dans les résultats de l’enquête Bankwijzer/Scan des banques, puisqu’ING Belgique a amélioré son score de 8% depuis 2015.

“Double our impact, halve the footprint”

Avec près de 2,5 millions de clients en Belgique, nous sommes conscients de l’influence de nos activités sur les communautés et sur l’environnement, et des responsabilités qui nous incombent à cet égard. Plus que des responsabilités, nous avons fait du progrès social, économique et environnemental un engagement. Notre ambition à ce titre est de stimuler le changement positif tout en diminuant les conséquences négatives de nos actions et décisions. Une ambition que nous formulons plus simplement par « Double our impact, halve the footprint ».

Cette ambition se traduit à différents niveaux. Au niveau de la gestion des affaires, cela implique de promouvoir et de soutenir, à travers notre métier et notre expertise, les affaires et les investissements responsables. Cela suppose en outre de choisir de façon appropriée quand, avec qui, et dans quel contexte nous faisons des affaires, et de rester transparent quant aux principes sous-jacents qui guident nos décisions. C’est pourquoi ING applique au quotidien une politique stricte de gestion des risques sociaux et environnementaux. Enfin, en tant qu’entreprise citoyenne, ING Belgique entend jouer son rôle aux côtés d’autres acteurs sociétaux tels que les ONGs, les associations, les entreprises et les gouvernements.

Voici comment se traduisent ces différents niveaux en pratique :

Un cadre stratégique qui promeut une gestion des affaires responsable

Dans un monde dans lequel les effets du changement climatique se font de plus en plus ressentir et où les technologies révolutionnent notre façon de vivre et de faire des affaires, ING Belgique est résolument engagée aux côtés des personnes et des entreprises en faveur de la transition vers une économie plus durable.

A ce titre, elle joue son rôle de facilitateur de la croissance économique, en cherchant activement à financer des projets liés au développement durable, par exemple des entreprises actives dans le domaine des énergies renouvelables.

La banque se veut également promotrice et facilitatrice de la transition des clients Corporate ou PME vers un business model plus durable, en finançant la transformation et en partageant ses connaissances.

S’agissant des investissements de nos clients particuliers, nous appliquons de plus en plus de critères de durabilité au niveau des fonds d’investissement et portfolios proposés.  ING met à disposition des clients privés une liste de solutions d’investissement durable, dont le montant total s’élevait à environ 350 millions d’EUR à la fin de l’année 2015.

La gestion quotidienne des risques sociaux et environnementaux

Pour limiter les impacts négatifs que nos activités, celles de nos fournisseurs ou celles que nos clients pourraient avoir sur l’environnement ou la société, ING Belgique suit des normes internationales et dispose d’un vaste cadre stratégique, défini au  niveau mondial, en matière de risques sociaux et environnementaux. Il s’agit de l’Environmental & Social Risk [ESR] Framework.
Notre politique en matière d’ESR et son implémentation dans nos activités (notamment l’octroi de crédit) sont fortement appréciées. Ainsi, ING (Group) fait partie des 10 % des banques les plus durables au monde.

ING Belgique engagée au côté des autres acteurs sociétaux

Pour ING Belgique, être impliquée dans la société est essentiel. Nous souhaitons faire la différence en prenant des initiatives concrètes qui soulignent notre implication directe dans la société. Nous participons ainsi, aux côtés d’autres acteurs concernés, aux travaux et discussions sur les défis sociaux et environnementaux, en mettant à profit notre expertise du monde financier. Le Groupe ING est d’ailleurs l’un des initiateurs de la « Think Forward Initiative ». Ce mouvement de plusieurs années réunit experts et chercheurs dans une démarche visant à informer les consommateurs pour leur permettre de prendre de meilleures décisions financières.

Au-delà des aspects proprement bancaires et financiers, ING Belgique est soucieuse d’adopter une approche globale de durabilité en élargissant sa réflexion et son engagement sociétal à toutes ses activités d’entreprise. L’approche de durabilité d’ING porte ainsi tant sur ses infrastructures (gestion des déchets, consommation d’eau et d’énergie, …) que sur ses forces vives (bien-être des employés, promotion de la diversité, solutions de mobilité « vertes »). Cette approche inclut enfin le soutien apporté depuis plusieurs années à son partenaire, l’UNICEF, ainsi qu’à d’autres associations via l’ING Solidarity Award.

Pour conclure sur une perspective élargie, la transition vers une économie plus durable est au cœur du dialogue continu que nous entretenons avec différents acteurs, y compris nos clients. Donner le meilleur de nous-même à cet égard s’inscrit dans la lignée de notre objectif de permettre aux gens de garder une longueur d’avance dans la vie comme dans les affaires. Objectif qui transcende les aspects purement financiers. 

Follow ING on