ING Focus - Revolutions

Le meilleur des « Trente glorieuses » : Croissance et mutations économiques

La fin des années soixante a été marquée, en Belgique comme ailleurs, par une croissance économique inédite. C’est aussi une période d’importants changements pour l’économie belge. Alors que les années cinquante avaient été marquées par une croissance économique inférieure en Belgique à la moyenne des autres pays européens, des mesures fortes avaient été prises au début de la décennie suivante. Elles ont profondément modifié le visage économique de la Belgique, ce dont profite la seconde moitié des années soixante. Pour autant, cette période exceptionnellement forte cache aussi les premières fissures des structures socio-économiques installées juste après la guerre. Sur le plan international en particulier, le système de Bretton Woods révèle ses lacunes, sur fond de sur-consommation de l’économie américaine. En réaction, les pays européens veulent inventer leur futur. On parle alors de créer une union économique…et monétaire. Le contraste entre une croissance économique presque indécente et les fragilités des structures économiques d’après-guerre, que rappelle cette étude d’ING Economic Research, se traduiront naturellement par des contestations et…des révolutions.

Découvrez plus de détails dans l'ING Focus ci-dessous.

Follow ING on