Skip to Content
Renforcer l’éducation financière des jeunes

Renforcer l’éducation financière des jeunes

Le Fonds pour l’Éducation Financière soutient 14 projets, pour un total de plus de 130.000 euros

Un manga, un logiciel scolaire, un jeu de mise en situation, des petits films d’animation… Les outils ne manquent pas pour éveiller les jeunes aux notions et concepts financiers. Quatorze projets portés par des écoles secondaires et des organisations partenaires reçoivent un soutien du Fonds pour l’Éducation Financière, géré par la Fondation Roi Baudouin. Objectif : faciliter l’enseignement des matières financières par une approche pédagogique créative et originale.

L’éducation financière permet aux jeunes d’acquérir des connaissances et de la confiance dans les matières financières au sens large : budget, consommation, salaires, pensions, assurances, impôts… Le but étant de les aider à mieux comprendre la société dans laquelle ils/elles évoluent et à prendre des décisions réfléchies dans divers contextes et à différents moments de leur vie. Afin qu’aucun jeune ne soit laissé de côté, l’apprentissage des notions financières a récemment été intégré dans le cursus scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. En Flandre, il fait partie des compétences terminales depuis quelques années déjà.

Créé en 2018 au sein de la Fondation Roi Baudouin à l’initiative d’ING Belgique et de ses partenaires Amundi Asset Management, AXA Investment Managers, BlackRock Investment Managers, Franklin Templeton et NN Investment Partners*, le Fonds pour l’Education Financière entend lui aussi contribuer à l’information et la formation des jeunes générations aux questions financières, afin de diminuer les risques d’exclusion. Dans un premier temps, le Fonds a apporté son soutien au musée BELvue dans le cadre de la mise en place de l’exposition interactive ‘Mystères des Finances. Le Ministère qui dévoile tout sur l’argent et les finances’, qui a ouvert ses portes le 21 septembre dernier. Plus tôt dans l’année, le Fonds lançait un appel pour encourager les écoles secondaires et leurs partenaires, associations et organisations collaborant avec les écoles, à amener les sujets, questions et concepts financiers auprès des jeunes, par une approche créative et originale.

Au total, 14 projets (quatre en Fédération Wallonie-Bruxelles et dix en Flandre) destinés à renforcer l’éducation financière des élèves de l’enseignement secondaire ont été sélectionnés par deux jurys composés d’experts indépendants. Chaque projet bénéficie d’un soutien pouvant aller jusqu’à 5.000 euros pour les écoles et 15.000 euros les organisations partenaires, pour un total de 132.975 euros.

Ci-dessous, vous trouverez un bref descriptif des quatre projets francophones sélectionnés. La liste complète des projets se trouve en bas de page.

  • À Soignies, les élèves du Lycée Provincial des Sciences et des Technologies vont créer un manga mettant en exergue les concepts économiques de leurs cours commerciaux. Au terme de différents chapitres, les élèves seront amenés à proposer et créer des applications numériques ludiques et des exercices en ligne appliquant les notions abordées dans le manga.
  • À Bruxelles, le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation développera un atelier centré sur un jeu de rôle, autour des finances publiques. Les élèves devront déterminer le budget de l’État en termes de dépenses et de moyens de financement. Développé avec deux écoles, l’atelier sera largement diffusé auprès des enseignants.
  • À Ciney, l’école secondaire d'enseignement spécialisé Les Forges réunira les élèves de la filière économie dans un projet commun de création d'une mini-entreprise et d'une entreprise virtuelle afin d’éveiller la curiosité des jeunes dans le domaine économique et financier. Une façon de les encourager dans leur rôle d’acteurs par des opérations concrètes et des choix à discuter, et les mettre en œuvre dans des disciplines multiples.
  • À Watermael-Boitsfort, l’asbl École du Dialogue va développer un logiciel scolaire gratuit pour l’apprentissage de la gestion financière. L’intégration de la gestion de pièces d’or permettra aux élèves d’apprendre les notions de crédit, banque centrale, taxes, emprunt, remboursement, faillite… via des activités ludiques.

* Le Fonds pour l’Education Financière est ravi d’accueillir Schroders Investment Management comme nouveau partenaire dès la fin de l’année 2021.

 

Contact Fondation Roi Baudouin
Cathy Verbyst
verbyst.c@kbs-frb.be
+32 2 549 02 78

Téléchargements

Contactez-nous

Joëlle Neeb
Media Relations Manager, ING Belgium

E: joelle.neeb@ing.com

M: +32 478 63 03 87

Haut de page